Un mois après sa Mise en cause pour un écocide sur le Domaine du Prado en face de la Demeure du Chaos, la Mairie ne répond toujours pas…

(MERCI DE DIFFUSER ET PARTAGER CETTE INFORMATION AUTOUR DE VOUS)

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD)

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD)

Quelles vérités devant ce mutisme ? Qui ne dit mot consent dit souvent la sagesse populaire

Véritable poumon vert, zone humide et boisée au cœur même du village, le Prado devient une véritable zone à défendre (ZAD). En effet, une série d’actes destructeurs avec un pillage en règle des bassins de rétention de l’eau des torrents de montagne propre à Saint Romain au Mont d’Or, des monuments classés, de la faune et la flore très particulières, du passage de l’aqueduc romain par une modification radicale du PLU où heureusement nous avons déposé devant le Tribunal Administratif un recours pour abus de droit et justifié d’un intérêt à agir en justice.

Déjà entamé, il y a quelques années, par de nouvelles constructions destructrices d’arbres centenaires et d’un étang, le parc du Prado risque maintenant d’être totalement détruit pour le bénéfice de très puissants investisseurs sans état d’âme avec l’entière caution de la Mairie, notamment par son maire Pierre Curtelin et son premier adjoint Nicolas Poussineau.

Le programme immobilier proposé avec la complicité active de l’actuelle équipe municipale dévoile une dizaine d’immeubles de 13 mètres de haut, 120 logements sans compter ceux créés par la rénovation du château, 500 nouveaux habitants, 250 véhicules supplémentaires. N’oublions pas non plus que la construction d’un tel programme s’étalera vraisemblablement a minima sur six ou sept ans, générant en plein cœur du village un trafic important de camions, de bruits et de nuisances diverses.

De très nombreux arbres seront abattus pour laisser place au bâti, au passage des canalisations, aux voies d’accès mais aussi aux engins de chantier,

Pour la création d’hypothétiques parkings souterrains, les promoteurs et la Mairie assurent aussi qu’ils maîtriseront les nombreuses sources qui se rejoignent au Prado et participent à la richesse écologique de cette zone humide ! On ne peut que s’effrayer quand on connaît l’historique de la géographie des sols à Saint-Romain-Au-Mont-d’Or.

N. avance encore de séduisants arguments mais nous pouvons craindre que ce ne soit qu’une simple maquette de présentation, sans le moindre engagement juridique, ce qui, au passage, fait l’affaire de l’équipe municipale en place.

L’image ci-dessus montre une zone urbanisée arborée. La simulation sur ordinateur du cabinet d’architecture a permis de garder de nombreux arbres existants mais aussi d’en faire pousser d’autres bien rapidement ! Comparez encore les deux images, sur la photo aérienne en haut, un parking bien rempli et en dessous, miracle, presque plus de voitures sur l’image publicitaire.

Après la première prestation de Pop Corn, sa filiale de N., dont le niveau d’intervention relevait de l’école primaire et qui a rendu bien des Saromagnot(e)s exaspérés, ils récidivent de plus belle :

Nous sommes reçus comme de petits écoliers priés de se taire vis-à-vis des adultes. Nous assistons à un écocide en bonne et due forme et nous n’avons pas le droit de poser des questionner sur la volumétrie des 11 immeubles, leurs implantations en rapport avec le bâti, le stationnement en sous-sol en rapport avec la présence de l’eau et je vous fais grâce du reste.

Quand a eu lieu l’appel d’offres et comment ? Quel est le contenu du cahier des charges ? Quand a eu lieu le concours et sur quels critères le gagnant l’a-t-il remporté ? Fait unique dans les annales de communes de la région Rhône-Alpes, depuis 3 ans, la Mairie a totalement dissimulé ce processus à l’ensemble du village..

Bien pire, N., sa filiale Pop Corn et la Mairie ont soigneusement dissimulé le recours formé par thierry Ehrmann, le Musée d’Art Contemporain l’Organe gérant la Demeure du Chaos et le groupe Serveur et ses filiales pour excès de pouvoir devant le Tribunal Administratif de Lyon en vue d’obtenir l’annulation de la délibération 2019-3507 du 13 mai 2019 où la Métropole de Lyon a approuvé le PLU-H.

Pour ces Saromagnot(e)s à l’origine de ces procédures, la délibération est entachée d’une erreur manifeste d’appréciation et d’un détournement de pouvoirs.

Malgré ces faits irrévocables et incontestables, N. et Pop Corn persistent à jouer les guides touristiques en écartant d’un bras armé tout l’historique très solidement documenté sur la géologie des sols et le lac de retenue qui est sous le Prado.

Après la vente d’une partie du terrain du Prado à Bouygues dont les bénéfices devait permettre la mise aux norme des bâtiments de l’ancien domaine du seigneur de Saint-Romain-au-Mont-d’Or, le reste de la propriété est livrée aux promoteurs.

Pourtant, selon l’ancien PLU, le parc boisé est protégé et abrite trois arbres reconnus de « qualité remarquable ». Son accès devait être rendu aux Saromagnot(e)s. Les bâtiments, maison de maître, les dépendance, entre autre l’orangeraie, les murs et le pont de pierre traversant le chemin creux, considérés comme remarquables devaient être protégés.

Mais surtout protéger ce fragile et efficace lieu de convergence des eaux venant de la cuvette surplombant le village comme le Pinay et les Vondières* descendant de la cuvette surplombant le village reste le plus important.
* https://lescahiersdumontdor.wordpress.com/

Arrêtons une bonne fois pour toutes de jouer le jeu de l’imposteur et des mensonges de la Mairie où Monsieur Le Maire, déjà absent lors de son mandat, est désormais l’homme invisible.

Arrêtons la diplomatie de façade lorsque l’adversaire veut détruire le patrimoine naturel et historique de Saint-Romain-Au-Mont-d’Or.

Nous ne négocions pas avec une arme sur la tête.

Chacune de ces rencontres valide de manière sournoise le jeu de la Mairie et de N. pour un jour ressortir la complaisance de certains des opposants. La Mairie, N. et Pop Corn, démontrant ainsi au Juge du Fond que même des (les !) opposants avaient validé le principe du projet avec simplement des remarques de forme et de fond qui combleront de plaisir les avocats de N. et de la Mairie actuelle.

Nous incitons vivement à consulter sur le site internet de la métropole de Lyon ou vous pourrez prendre connaissance d’abondantes données qui vont à l’encontre des manœuvres de la Mairie et de N..

http://plu.grandlyon.com/plu.php?select_commune=SAINT_ROMAIN

Nous sommes à votre disposition pour débattre de ces pièces administratives et souvent historiques.

Ces propos d’indignations et de dégouts face à cet écocide ne sauraient constituer de quelque manière que ce soit un élément d’information juridique, judiciaire ou économique. Lettre satirique éditée par Romain libre.

Un grand merci à l’association : Sauvons Saint-Romain-au-Mont d’Or avec son président thierry Loir qui a été le seul depuis un an à s’opposer de manière catégorique à cet écocide alors que d’autres d’associations fatalises ou utopistes n’ont pas eu le courage de dire non et privilégiant ainsi un débat qui enrichit les futures répliques judiciaires de la Mairie et des promoteurs devant la Justice.

Sauvons Saint-Romain-au-Mont d’Or
Thierry Loir
23, rue du charroi ,
69270 Saint-Romain-au-Mont-d’Or

sauvonssaintromain@gmail.com & 06 03 73 13 93

« Sauvons Saint-Romain-au-Mont-d’Or » Association Loi 1901 immatriculée W691101006 à la préfecture du Rhône. Ne pas jeter sur la voie publique. Document non contractuel.

La page Facebook : https://www.facebook.com/Sauvons-Saint-Romain-au-Mont-dOr-111449950335126/



Jour historique ce 27 octobre 2019
avec la suppression définitive des 12 portraits iconographiques de Me Pierre Dumont, ancien Maire de saint Romain au Mont d’Or (1989 /2008) et Madame Françoise Revel Maire de 2008 à 2014 soit 20 ans, après une réconciliation historique dans le cadre la défense du Prado livré en pâture aux promoteurs.

Droit de réponse - Mur - Demeure du Chaos

Droit de réponse – Mur – Demeure du Chaos

Reste Pierre Curtelin maire en exercice lâché par toute la Commune face à son avidité de pouvoir en détruisant les poumons verts de Saint Romain au mont d’Or, d’où la présence de 4 nouveaux panneaux contre Pierre Curtelin dont notamment le célèbre droit de réponse dans le Progrès :
https://artpressagency.wordpress.com/2019/10/08/droit-de-reponse-de-thierry-ehrmann-in-le-progres/

thierry E.

*Découvrir les chiffres-clés et très étonnants de la Demeure du Chaos. Vous n’en reviendrez pas !
http://999ddc.org/2019/note-demeure-du-chaos.pdf

Cette lettre est éditée par Romain Libre, lettre satirique, dépôt légal, directeur de la publication : thierry Ehrmann

Association les Amis de l’Esprit de la Salamandre 1999 – Déclaration en préfecture du Rhône : W691061572

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :